image 1 Décembre 2006 : Fête de l'avent
Les quatre semaines incluant les quatre dimanche précédant la veille de Noël correspondent à l'Avent. Avent, du latin adventus qui signifie venue, arrivée. Pour les chrétiens, ce terme classique fut employé pour désigner la venue du Christ parmi les hommes.Depuis le pape Grégoire I, nommé aussi Grégoire le Grand, l'Avent représente la période de la préparation de la venue du Christ.
Elle commence avec le 4e dimanche avant Noël.
Le symbole principal de l'Avent est sans conteste la lumière, ce qui est compréhensible à cette époque de l'année. La lumière non seulement chasse l'obscurité mais aussi représente l'espoir et la lutte contre le mal. Au gré des fêtes, l'attente de Noël se transforme en célébration de la lumière et de la fécondité. Les jours sombres se remplissent de lumières.
Dès l'Avent la maison toute entière se pare dans l'attente du grand jour : couronne de l'Avent sur la table, couronne sur la porte d'entrée, guirlandes autour des portes, lumière chaude des bougies.
2 Décembre 2006 :
On vous fait partager quelques uns de nos surfs préférés (1/2)

Cliquez pour surfer à votre tour... Have fun!!!

3 Décembre 2006 :
Jeu de photo-gros-plans.

Les gros plans photographiques de Zaito n'ont toujours pas tous trouvé leur réponses, à vous de voir de près (ou de loin) et de deviner ce qui se cache derrière ces images, cliquez sur cette image pour jouer.

4 Décembre 2006 :
On vous fait partager quelques uns de nos surfs préférés (2/2)

Cliquez pour surfer à votre tour... Have fun!!!

5 Décembre 2006 :

A la recherche d'un moment de détente???
cliquez sur l'image!

image 6 Décembre 2006 : Saint Nicolas, saint patron et protecteur des petits enfants et de la Lorraine.

Le personnage de Saint Nicolas est inspiré de Nicolas de Myre appelé également Nicolas de Bari. Il est né à Patara, une cité de Lycie, au sud-ouest de l'Asie Mineure (région appelée maintenant Turquie d'Asie) entre 250 et 270 après J-C. Il est mort le 6 décembre, en 345 ou en 352 dans la ville portuaire de Myre en Asie Mineure. C'est l'un des saints les plus populaires en Grêce et dans l'Eglise Latine. On sait qu'il fût Evêque de Myre au 4ème siècle. Sa vie et ses actes sont entourés de légendes. On dit que le jour de sa naissance il se tint debout dans le bain. Devenu grand, il évitait les divertissements et préférait fréquenter les églises. Saint Nicolas fît un pélerinage en Egypte et en Palestine. A son retour, son oncle, l'évêque de Myre, mourut. Une petite voix recommanda aux évêques assemblés pour désigner son successeur, d'élire celui qui entrerait le premier à l'église et se nommerait Nicolas.
Au départ, il avait beaucoup souffert à cause de sa conviction chrétienne, car l'empereur régnant, Dioclétien, poursuivait cruellement les chrétiens. Il fut arrêté et emprisonné, puis fut contraint à vivre un certain temps en exil. En 313, l'empereur Constantin allait établir la liberté religieuse. Il aurait été présent lors du concile de Nicée. Mais il y a des raisons de douter de sa présence lors du concile de Nicée, puisque évêques ayant participé.
Avant sa mort, saint Nicolas s'était rendu auprès du Saint-Père à Rome, et, sur le chemin de retour, il s'était séjourné dans la ville de Bari en Italie méridionale. Saint Nicolas serait décédé un 6 décembre 343, victime de persécutions sous l'Empire Romain. Pour cette raison, on célèbre la Saint-Nicolas le 6 décembre. Il fut enterré à Myre. En 1087, des marchands italiens volèrent ses ossements à Myre et les emportèrent à Bari. Les légendes traditionnelles de Saint Nicolas furent pour la première fois recueillies et écrites en Grêce par Metaphrastes au 10ème siècle. Saint Nicolas est fêté tous les 6 décembre,dans l'est (Lorraine et Alsace), le nord de la France, la Belgique, l'Allemagne, la Hollande, l'Autriche, les Pays Bas. Il fait le tour des villes pour récompenser les enfants sages. Il visite les écoles maternelles, distribue des friandises aux enfants (du pain d'épices et des oranges) et se voit remettre les clés de la ville par le maire. Chars, défilés prestigieux, feux d'artifices... Saint Nicolas, dans son costume d'évêque fait équipe avec un personnage sinistre, le père Fouettard. Celui-ci, tout vêtu de noir n'a pas le beau rôle puisqu'il est chargé de distribuer les coups de trique aux garnements.
Sources : http://www.joyeuse-fete.com/saint-nicolas/

image
image
image

7 Décembre 2006 : Participez au jeu du "Who What Where ???"

Voici 4 lieux situés aux 4 coins du monde, à vous de retrouver leur nom, de jouer ( pour l'honneur) en envoyant vos réponses à calendrierdelavent@free.fr.

Réponses le 17! Attention il y a un piège :)

image 8 Décembre 2006 : Fête des lumières de Lyon

1852 : LE PREMIER 8 DECEMBRE L'histoire du 8 décembre est étroitement liée à l'histoire de la construction des édifices religieux sur le sommet de la colline de Fourvière. En juin 1850, suite à la décision de reconstruire le clocher vétuste de la Chapelle Notre Dame de Fourvière, un concours pour la création d'une statue est proposé, afin d'installer un signal religieux sur la colline. Le 10 juin 1851, ce concours est remporté par le sculpteur lyonnais Fabisch. Un an plus tard, l'esquisse de la statue est achevée et la date du 8 septembre 1852 est choisie pour son inauguration. Cette date, dans le calendrier liturgique chrétien est celle de la Nativité de la Vierge. Elle rappelle donc à la mémoire du 8 septembre 1643, date à laquelle les échevins de Lyon ont voué leur Cité à Marie, pour qu'elle les protège de la peste. Ce programme ne pourra pas être respecté. Au milieu du mois d'août, la Saône sort de son lit et envahit les chantiers où l'on travaille à la fonte de la statue. On reporte l'inauguration au 8 décembre, fête de l'immaculée conception. Le 8 décembre, les journaux annoncent le programme de la soirée : la statue et l'église seront illuminés par des lampions, des feux de Bengale seront allumés sur le clocher à partir de 19 heures. Les journaux annoncent également qu'un grand nombre de personnes se proposent d'illuminer les façades de leurs habitations. Le mauvais temps va contrarier l'ordonnancement prévu. Le maître des cérémonies décide de remettre les réjouissances nocturnes au 12 décembre. Malgré le contrordre officiel, les illuminations commencent comme prévu vers 18 heures et ne cessent de s'amplifier. La ville, mais aussi de nombreuses villes et villages des alentours (Villefranche sur Saône….) s'illuminent. Les autorités religieuses suivent le mouvement et la chapelle de Fourvière apparaît alors dans la nuit. …. Une Fête est née, marquée par l'enthousiasme populaire en dépit des circonstances défavorables. Les commentateurs vont très vite en faire un miracle.
Sources : http://www.lyon.fr

9 Décembre 2006 :

Un petit oiseau qui chante à la guitare?
A voir et à revoir!!! :)

ah, c'est momentanément remplacé par des rennes qui chantent le blues au fond des bois...

image 10 Décembre 2006 :

LES JOUETS... Des joujoux par milliers dans mes petits souliers

11 Décembre 2006 :
Vision ; Le monde tel qu'il me voit...

image

12 Décembre 2006 :

A vous de souhaiter un BON ANNIVERSAIRE LAURENCE !!!

en envoyant un mail en cliquant sur le cadeau!
ou en écrivant à calendrierdelavent@free.fr

image image image
13 Décembre 2006 : Sainte Lucie

Sainte Lucie est fêtée le 13 décembre en Suède, elle est la protectrice de la vue et un symbole de lumière. C'est une martyre chrétienne qui a été condamné à mort pour avoir apporté aux autres chrétiens à manger. On a essayé de la brûler, mais les flammes n'ont pas voulu la tuer et donc elle a été tuée avec une épée.
Le 13 au matin, l'aînée des filles de la maison met une grande robe blanche avec une ceinture rouge, une couronne avec 4 bougies allumées sur sa tête et sur un plateau une boisson chaude et des cookies, les autres filles la suivent et les garçons habillés en starboys, en blanc avec une étoile pointue sur la tête. Elle apporte le petit déjeûner à ses parents.
Il y a des défilés et des fêtes toute la journée et même des concours de Lucie.
Sources : http://www.kutchuk.com/noel/histoires/saintelucie.htm

14 Décembre 2006 :

Vous aimez les muffins?
Nous on les adore, surtout ceux-là!
Cliquez pour les découvrir en films d'animations

EAT ME !

image

15 Décembre 2006 : Histoire d'origami, la grue japonaise de Sadako.
Petit ornement à faire pour le sapin de noël!!!

image L'origami japonais a commencé à être un symbole de paix international depuis l'histoire de cette jeune japonaise nommé Sadako Sasaki, née en 1943.
Sadako était une enfant de 2 ans quand la bombe atomique est tombée sur Hiroshima le 6 août 1945. Elle a grandit comme une petite fille forte et athlétique. En 1955, à l'âge de 11 ans, alors qu'elle participait à une course, elle tombe soudain à terre en tremblant. Elle est diagnostiquée atteinte d'une leucémie, la maladie de la bombe atomique.
Les amis de Sadako lui raconte que selon une légende japonaise, celui qui construit 1000 pliages de papier se voit se réaliser son voeu. Sadako espère que son dieu lui redonnera la santé et qu'elle pourra à nouveau courrir. Elle commence alors à construire ses grues en papier et en réalise plus de 1000 avant de mourrir le 25 octobre 1955 à l'age de 12 ans.
Le courage et la force de n'avoir jamais abandonné àconstruire ses grue jusqu'à sa mort a donné envie aux enfants de sa ville d'ériger un monument en sa mémoire et à celle de tous les enfants tués par la bombe.Tous les enfants du Japon ont participés financièrement à ce projet. En 1958, la statue de Sakado portant une grue d'or à été inaugurée au Parc de la Paix à Hiroshima. Les enfants ont gravé leur souhait au pied de la statue : "This is our cry, This is our prayer, Peace in the world".
Aujourd'hui, la statue de Sadako expose les milliers de grues en papier reçues du monde entier.

image

16 Décembre 2006 : Les léonnes
C'est un groupe féminin de la région lyonnaise. Elles composent, écrivent, chantent et sont musiciennes. Ici, une pièce instrumentale "Pour Baptiste" (cliquez sur le carré du jour pour écouter).
A découvrir sur scène : à l'Espace Tonkin (Villeurbanne) les 12 et 13 janvier 2006. Puis à A Thou Bout d'Chant (Lyon 1er), les 8,9,10 et 11 mars 2006.

image

17 Décembre 2006 : Réponses du jeu du "Who What Where ???"

En N°1 Nous avons le pont de Lisbonne, et non ce n'est pas le Golden Bridge de San Fransisco, mais oui, il lui ressemble à s'y méprendre!
En N°2 C'est la Muraille de Chine, a environ 100 km au nord de Pekin,
En N°3 Ce sont les cabines de la plage de Saint James, en Afrique du Sud, à environ 100 km au sud de Cape Town,
En N°4 Le site sacré aborigène de Kata Tjuta, à côté de l'autre site sacré australien mondialement connu de Uluru (Ayers Rock).

Bravo à tous ceux qui ont envoyés leurs réponses!

18 Décembre 2006 :

Cliquez pour en savoir plus sur Hundun !

19 Décembre 2006 :

Cliquez pour en savoir plus sur Zaito !

20 Décembre 2006 :

Cliquez pour découvrir la chanson!

21 Décembre 2006 : Equinoxe d'hiver
image
22 Décembre 2006 :
Les Fêtes : moments de plaisirs dont ceux de dresser de belles tables et d'accueillir ceux qu'on aime et chéri. image
23 Décembre 2006 :

A vous de souhaiter un BON ANNIVERSAIRE LAURENT !!!

en envoyant un mail en cliquant sur le cadeau!
ou en écrivant à calendrierdelavent@free.fr

24 Décembre 2006 :

Une belle petite vidéo de Noël qui nous vient d'Australie!!
Mettez le son!

Calendrier de l'Avent 2006 par Hundun et Zaito

Aide - Contact - Crédits

Ce calendrier de l'avent est optimisé pour Explorer sur PC.
Néanmoins , si vous ne voyez pas apparaître les fenêtres avec texte et image lorsque vous vous placez sur la case ouverte,
envoyez-nous un mail, s'il vous plait, à calendrierdelavent@free.fr